Traversées alpines, liaison Lyon – Turin : construisons, ensemble, la position des écologistes Européens

((/images/Traversees alpine position ecolo oct 12.jpg)) ” En France, en Italie, en Suisse et dans toutes les régions alpines, les écologistes œuvrent depuis des décennies en faveur d’alternatives au transport routier. Leur objectif est clair : réduire le trafic des poids lourds et des automobiles à travers ou aux abords des Alpes. Se mettre à la hauteur d’une telle ambition ne va pas de soi, tant les réalités d’aujourd’hui s’en écartent. Cela suppose une mobilisation générale, et une action publique résolue sur bien des fronts : ► pour les marchandises : fiscalité, dispositifs de régulation des transits à l’échelle de tous les passages alpins, promotion des circuits courts…%%% ► pour les voyageurs : organisation des transports collectifs en zone de montagne, adaptation de l’accès aux stations et de l’offre touristique, promotion du covoiturage…%%%

Parmi les innovations envisageables, celles concernant les infrastructures sont bien souvent les plus délicates tant elles relèvent de choix lourds d’impacts, coûteux et peu réversibles. Or, les écologistes ont des positions différentes sur les projets à privilégier. Le plus débattu d’entre eux est celui de la nouvelle liaison ferroviaire Lyon – Turin, et de ses différents « barreaux » ou phases. Au vu de ses caractéristiques et de ses impacts, ce projet est-il la bonne réponse au problème des déplacements transalpins ? Existe-t-il des alternatives plus pertinentes ? Avec quels enjeux, quelle faisabilité ? Pour répondre à ces questions nous vous proposons un rendez-vous politique, au sens noble du terme : une convention « sur les traversées alpines », vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 à Chambéry (Savoie – France). Réunis dans un même lieu, les participants pourront acquérir un maximum de connaissances sur le sujet, les problèmes qu’il pose, les solutions en présence et l’état du débat public. Sans se départir d’une vision globale, la convention portera en priorité sur le choix d’infrastructure lié au projet « Lyon – Turin ». Il s’agira d’échanger sur les tenants et les aboutissants du projet actuel, pour ensuite délibérer sur son opportunité, les éventuels amendements qu’il convient de lui apporter et/ou les alternatives à privilégier. Dans cette optique, il est pour nous essentiel de pouvoir échanger avec les acteurs qui, eux aussi, réfléchissent et agissent depuis des années face aux enjeux des traversées alpines. Les écologistes ont des convictions fortes et bien connues. Ils n’en sont pas moins à l’écoute du reste de la société pour éclairer leur lanterne, pour trouver les moyens les plus adaptés d’aller vers les transformations qu’ils appellent de leurs vœux. Nous invitons donc toutes les personnes, organisations ou mouvements souhaitant faire partager leur vision à s’exprimer et à débattre le vendredi 19 octobre. Pour la qualité de nos échanges, les contributions préalables sont les bienvenues d’ici au jeudi 11 octobre. Nous les diffuserons à l’avance sur ce site, afin que chacun puisse préparer au mieux cette convention. Le samedi 20 octobre, les militants écologistes de France, d’Italie et de Suisse participeront à la construction d’une position amenée à devenir celle du Parti Vert Européen. L’exercice est difficile mais il s’annonce passionnant. Nous remercions à l’avance toutes celles et ceux qui, contributeurs extérieurs ou militants écologistes, voudront bien y participer. “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *