” La politique de prévention du tabagisme ne doit plus être retardée à Bruxelles ni à Paris ” Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) ” À Bruxelles, une directive qui doit venir renforcer la prévention du tabagisme est bloquée, pour une n-ième fois, dans des conditions obscures. Cette directive vise à empêcher l’industrie cigarettière d’utiliser des ingrédients pour faciliter l’entrée dans le tabagisme des enfants et adolescents, et de se servir de l’emballage des produits du tabac à des fins de marketing (mesure “paquet neutre”). Ces mesures sont préconisées par l’OMS et toutes les associations de santé. À Paris, le ministre du Budget est en train d’orienter la politique fiscale sur les produits du tabac dans une direction qui n’est pas celle recommandée par l’OMS et les associations de santé. Comme ce fut le cas dans la mandature précédente, on se dirige vers des augmentations de taxes et de prix relativement fréquentes et significatives, mais toujours juste en dessous du seuil de 10% où il est démontré qu’il y a un impact sur les comportements des consommateurs et des entrants potentiels (jeunes). En outre, l’équivalent d’une part substantielle des taxes n’est toujours affecté ni à la prévention ni à l’aide au sevrage. Le ministre français du Budget vient, de surcroît, de s’opposer à la mesure paquet neutre, par ailleurs déjà bloquée à Bruxelles. Effectivement, le paquet neutre n’est pas une mesure budgétaire. C’est une mesure de santé publique. D’ailleurs, elle est recommandée par les autorités compétentes en la matière : l’OMS et toutes les associations de santé. La ministre de la santé elle même en a souligné la pertinence en août, surtout à l’endroit des jeunes. L’Europe demeure dans le peloton de tête des régions du monde les plus touchées par la morbidité et la mortalité imputables au tabac. La France est particulièrement mal située parmi les pays occidentaux. Entre 2005 et 2010, la prévalence tabagique a progressé de 31,8% à 33,6% de la population dans notre pays. 20% des jeunes de 15 ans sont des fumeurs quotidiens. Le cancer du poumon est en train d’exploser chez la femme (multiplication par quatre ces quinze dernières années). Le tabac est la première cause de morbidité et mortalité évitable en France: 73 000 morts par an. Europe Ecologie – Les Verts demande qu’enfin la politique de prévention du tabagisme ne soit plus retardée en permanence à Bruxelles sous la pression des lobbies ni cassée à Paris où c’est bien la santé publique, et non des motivations budgétaires court-termistes, qui doit en être le vrai moteur. Les efforts de pure communication gouvernementale prenant pour prétexte de la santé publique doivent être laissés au solde de la mandature précédente. ” Jean-Philippe MAGNEN, Elise LOWY, Porte-parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *