Incident entre David Pujadas et Jean-Claude Juncker: mise au point de Nathalie Griesbeck députée européenne MoDem

((/images/190px-Flag_of_Europe.svg.png))%%% %%% Voici la prise de position de Nathalie Griesbeck:  » dénonçant le traitement dont a fait l’objet Jean-Claude Juncker, Premier Ministre luxembourgeois et Président de l’Eurogroupe, sur France 2 lors d’un récent journal télévisé, a suscité de nombreuses réactions et quelques attaques face auxquelles je tiens à repréciser ma pensée : Comme beaucoup de téléspectateurs, j’ai été choquée par le reportage diffusé mardi soir lors du journal de France 2 ainsi que par l’interview qui a suivi et au cours de laquelle M. David Pujadas a littéralement mis en accusation le Premier Ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker.

Ce véritable procès à charge contre le Grand-Duché du Luxembourg faisait suite à la mise en cause, quelques heures plus tôt, par Nicolas Sarkozy, des paradis fiscaux en Europe. Rarement je n’avais vu un reportage aussi caricatural. Jamais, je n’ai vu M. Pujadas aussi agressif à l’encontre… d’un dirigeant français tel qu’il l’a été vis-à vis du Premier Ministre luxembourgeois. Je ne doute pas que M. Pujadas aurait été lourdement sanctionné s’il avait fait montre de la même agressivité et de la même incorrection à l’égard de M. Fillon et je n’ose imaginer la sanction si le même incident s’était produit face au Président français. Autant le dire, j’ai eu honte pour mon pays, éternel donneur de leçons ; honte vis-à-vis de Jean-Claude Juncker dont l’Europe entière salue l’apport et les qualités ; honte vis-à-vis d’un Etat qui, en accueillant chaque jour plus de 70 000 frontaliers, pallie ainsi la faillite de l’emploi dans notre région. Certes, je ne dis pas que tout va bien dans le meilleur des mondes de l’autre côté de la frontière mais ce n’est pas en cherchant des pailles dans œil du voisin que l’on trouvera les causes d’une crise qui, si elle est mondiale, marque aussi la déroute de notre propre système. Du reste, l’attaque médiatique de Nicolas Sarkozy contre les paradis fiscaux en Europe, docilement relayée par notre chaîne publique, ne vise-t-elle pas à trouver des boucs émissaires à une situation intérieure chaque jour plus dramatique et à détourner l’attention de promesses que le pouvoir en place ne pourra tenir ?  » Nathalie Griesbeck (Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *