Processus de Barcelone – Union pour la Méditerranée: Les ministres de l’Industrie, réunis à Nice le jeudi 6 novembre 2008, renforcent leur partenariat

((/images/200px-Flag_of_the_Union_for_the_Mediterranean.jpg))%%% Le drapeau bleu ( la mer ) et blanc ( l’espoir ) de cette nouvelle organisation regroupant: 44 pays dont tous les Etats riverains ( la Libye en tant qu’observateur ), les 27 pays de l’U. E., plus la Mauritanie, la Jordanie et la Ligue Arabe ((/images/200px-Union_for_the_Med.jpg))%%% %%% Les pays membres%%% %%% A l’occasion de la 7e conférence “Union pour la Méditerranée: Industrie”, Luc CHATEL, secrétaire d’État français chargé de l’Industrie et de la Consommation, Porte-parole du Gouvernement, et Rachid Mohamed RACHID, ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, ont réuni hier à Nice les Ministres de l’Industrie de l’Union pour la Méditerranée (UPM) regroupant 43 Etats. Au cours de cette journée, en présence de Günter VERHEUGEN, vice-Président de la Commission européenne, les Ministres se sont penchés sur 3 questions:

1) Comment porter les pays membres de l’Union pour la Méditerranée aux meilleurs niveaux de compétitivité ? 2) Comment optimiser la coopération industrielle pour promouvoir l’économie du savoir ? 3) Comment placer le développement industriel durable au cœur de la coopération industrielle de l’Union pour la Méditerranée ? A l’issue de cette réunion, les Ministres ont approuvé de nouveaux projets pour concrétiser le partenariat euro-méditerranéen. – Le programme Invest in Med, lancé en juillet dernier avec 12 millions € sur 3 ans pour accompagner l’investissement dans les pays de l’UPM ; – Le programme Med Connect : ce programme d’extension de très haut débit dans les pays du Sud sera doté d’un budget de 5 millions € sur deux ans. Il permettra un accès haut débit à 2000 à 3000 chercheurs et universitaires, dans une quinzaine d’universités et centres de recherches ; – La création d’un label Med Tech : décerné par une agence d’expertise indépendante, il aidera les projets innovants labellisés à trouver des financements ; – Sur le développement industriel durable : les ministres demandent à la BEI de faire des propositions d’ici juin pour le financement d’un plan de développement de l’énergie solaire dans la zone euro-méditerranéenne. Par ailleurs, les Ministres ont convenu d’une réunion en janvier 2009 au Caire avec les principales institutions financières arabes, européennes, et méditerranéennes pour mettre en place les financements des projets industriels notamment dans les axes prioritaires définis le 13 juillet dernier à Paris par les chefs d’Etat et de Gouvernement (autoroutes de la mer, dépollution de la Méditerranée, plan solaire méditerranéen…). [http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=12524|http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=12524|fr]%%%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *