Suppression du juge d’instruction: Le pouvoir veut “une justice aux ordres” pour Corinne Lepage

Corinne Lepage, vice-présidente du Mouvement Démocrate, a dénoncé mercredi le projet prêté à Nicolas Sarkozy de supprimer le juge d’instruction, qui vise selon elle à avoir “une justice aux ordres”. %%% Mme Lepage, avocate à la Cour d’Appel de Paris, a exprimé dans un communiqué une “très grande inquiétude sur les dérives autocratiques du pouvoir actuel”. “Après la réforme de l’audiovisuel public, le fichage généralisé, cette réforme qui n’a aucun caractère d’urgence participe d’un ensemble cohérent qui n’a pour seul objectif que de verrouiller l’appareil démocratique et favoriser une certaine délinquance, notamment politico-financière, en toute sécurité”, a-t-elle estimé. %%%

Pour elle, “la suppression du juge d’instruction vient donc en quelque sorte coiffer cet édifice afin de disposer d’une justice aux ordres, après avoir construit un système de contrôle direct et indirect des médias”. “Dans la mesure où d’ores et déjà la constitution de partie civile a été considérablement réduite”, un tel projet “signifierait qu’en réalité, plus aucune affaire politico-financière ou aucune affaire déplaisant au pouvoir ne pourrait faire l’objet d’une instruction en France”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *