Sommet France – Afrique, la fin de la Françafrique, la Démocratie et le Développement Désirable ? Espérons pour les Africains et pour les Européens que nous ne soyons pas encore dans la ” POLITIQUE DE L’OXYMORE ” !

((/images/sommet france afrique.jpg)) Nicolas Sarkozy et Jacob Zuma au sommet France-Afrique de Nice AFP En préambule, et par respect pour la population niçoise ( lassées par ces indécents ballets de limousines et gros 4×4 noirs qu’on croirait sortis directement de mauvaises séries B étatsuniennes ! ), je rappellerai les remarques et propositions que j’avais faites lors des premiers sommets internationaux que notre ville a accueillis depuis quelques années. Sommets qui n’ont été qu’une suite de rendez-vous ratés avec les Azuréens. %%% Et que j’avais repris dans mon article du 4 février 2010 :%%% ” __Encore un sommet international à Nice ! Le sommet France-Afrique, du 24 au 31 mai : une semaine de galères pour nous pauvres Niçois ? Essayons d’en tirer partie !__ ” En tant que spécialiste de géopolitique et géostratégie, cela me conviendrait SI ….. ” … car la géostratégie mérite bien mieux car elle influence notre présent et surtout notre avenir. Elle doit être expliquée à nos concitoyens, ce que j’essaie de faire depuis des décennies, par exemple sur Radio Chalom Nitsan ( depuis 1994 ) ou en tant que Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL ( depuis 18 ans ). Nos concitoyens doivent aussi s’en sentir un peu acteurs et pas seulement victimes ! Voici mes propos qui sont toujours d’actualité en 2010, hélas : Mais nos villes et notre département ne doivent pas uniquement être des lieux de passage furtifs de quelques heures de personnalités internationales, où l’on demande à la population de ne pas venir, circuler ou stationner dans ces zones fermées provisoirement. Sinon seul le côté désagréable apparaitra de plus en plus. Les citoyens, au contraire, doivent être impliqués, motivés et intéressés par ces rencontres et ces enjeux géopolitiques. Un travail de pédagogie et d’information est à faire sur l’intérêt de ces enjeux. Enfin, une structure géopolitique permanente d’accueil doit être être établie à Nice. C’était une promesse électorale du Ministre-Maire de Nice. Qu’est-elle devenue ?? ” Voir aussi à la fin le rappel des sommets internationaux qui ont eu lieu à Nice précédemment.%%% __Sur le fond de ce sommet France Afrique, quelques remarques__ J’apprécie les propos du Président français à sa juste valeur, sur différents thèmes. Mais j’espère que nous ne sommes pas dans la ” politique de l’oxymore ” comme l’a appelée à juste titre Corinne Lepage au Congrès de Paris en évoquant la politique menée actuellement en France ! Politique où nos dirigeants font trop souvent l’inverse de ce qu’ils annoncent à grand renfort de pub et de com’ gratuites dans des médias aux ordres.

__- Tourner la page de la contestable et scandaleuse Françafrique”__ Pour Nicolas Sarkozy, le 25ème sommet France-Afrique qui s’est tenu lundi 31 mai et mardi 1er juin à Nice, “tourne la page d’une relation complexe et complexée”, et “marquera une étape”. __L’ennui c’est qu’il le dit depuis le départ, et pour l’instant, on n’a rien tourné du tout !__ __- La place de l’Afrique dans les instances internationales__ Cela est aussi valable pour d’autres pays ou continents anormalement sous-représentés en 2010 à l’ONU.%%% Actuellement, l’Afrique qui représente 27% des Etats membres, ne dispose que de trois sièges de membres non permanents au Conseil de sécurité, tandis qu’une réforme pour tenir compte des nouveaux équilibres mondiaux est bloquée depuis des années. Ce Conseil est actuellement composé de cinq membres permanents, Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France, puissances nucléaires dotées d’un droit de veto et de dix membres non permanents ( voici les cinq membres non permanents élus pour la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2010 : Turquie, Japon, Ouganda, Autriche, Mexique et les cinq membres non permanents élus pour la période du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2011 : Bosnie-Herzégovine, Brésil, Gabon, Liban, Nigeria ).%%% Depuis 2005, les pays africains réclament deux sièges permanents avec droit de veto et au moins deux sièges non permanents supplémentaires. %%% La France plaide pour un élargissement progressif, commençant par un siège permanent. __Mais elle propose un demi strapontin !__ __- La progression de la Démocratie, l’établissement de l’Etat de droit et le respect de Droits de l’Homme dans tous les pays__ Nicolas Sarkozy a dit que la démocratie et les droits de l’Homme n’étaient “pas des valeurs occidentales (mais) des valeurs universelles”, à la “satisfaction” de l’Ong Human Rights Watch. %%% Mais dans la réalité concrète du sommet, rien n’a changé. La présence de nombreux régimes autoritaires, parmi les 51 délégations de pays africains qui se sont rendues à Nice, n’est pas vraiment une rupture avec le passé ! Le président sud-africain Jacob Zuma ne s’est d’ailleurs pas gêné pour désavouer Paris : ” Nous souhaiterions que ces gens ( ndlr : les chefs putschistes du Niger et de la Guinée ) n’aient pas cette reconnaissance, parce que s’ils sont reconnus ici au même niveau pratiquement que les autres chefs d’Etat, cela pose un problème pour l’Afrique “. La déclaration finale sur ce thème est donc du pipeau vu le nombre de putschs et d’élections truquées qui ont récemment affecté ce continent. Pour rappel voici ce que demandaient en résumé la LDH et la FIDH %%% Aussi, nos organisations appellent les participants au XXVe Sommet France-Afrique de Nice à s’engager à :%%% · adopter des législations nationales incriminant notamment les crimes de génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes de torture ;%%% · à soutenir le principe de la compétence universelle de leur tribunaux pour répondre au droit des victimes à la justice ;%%% · à soutenir le travail de la Cour pénale internationale et à coopérer avec ses instances.%%% « Sans cet engagement, et alors que plus d’une centaine d’Etats se retrouveront à Kampala, en Ouganda, pour discuter de la paix et de la justice à l’occasion de la conférence de révision du Statut de la Cour pénale internationale, les discussions autour du thème de la paix et de la sécurité en Afrique lors du Sommet de Nice seraient vidées de leur sens », a affirmé Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.%%% __En effet un sommet vidé de son sens !__%%% __- Le développement économique et une aide efficace et non dictée par des intérêts politiques et économique de quelques uns en France ou dans les pays africains : la fin de la “Françafrique”__ Côté pile : le Président français n’a accordé qu’aux seuls présidents d’Afrique du Sud Jacob Zuma et du Nigeria Goodluck Jonathan un entretien en tête à tête, mais il a en outre choisi de tenir sa conférence de presse de clôture du sommet encadré de trois chefs d’Etat anglophones et d’un seul francophone.%%% Côté face : il veut avoir des clients dans toute l’Afrique et plus seulement la francophone, mais surtout, il veut s’assurer de leur soutien avant de prendre les rênes du G8 et du G20 à la fin de l’année. Et là il a besoin de tous. Mais rassurez-vous, les ” cousins ” sont conviés à un sommet ” familial “, les 13 et 14 juillet, à l’occasion de la commémoration du cinquantenaire de leurs indépendances ! __- Que l’U.E. et la France prennent leurs responsabilités et investissent beaucoup plus en Afrique __ Là silence radio ! Pour la France rien de concret et aucune garantie de ne plus faire n’importe comment et avec des fonds jetés dans des poches percées et que l’on retrouvent investis ensuite en palais et villas sur la Côte d’Azur ou ailleurs !!%%% __ – Une vrai politique de l’environnement et du développement désirable__ Là, pas plus de décisions concrètes, ni beaucoup d’idées d’ailleurs ! Où est passé le co-développement ?? A la trappe comme le reste !%%% __De tout façon, cela fait des décennies que les Africains subissent les graves conséquences de notre pollution chez eux. On s’en rend compte maintenant que cela commence à nous toucher nous Européens et Etatsuniens !__ %%% Sans parler, dans un autre registre de la conséquence de nos aides massives à notre agriculture chimique qui a ruiné leurs agriculteurs ( et qui nous empoisonne, professionnels ou consommateurs ). __En conclusion__ __Que du blabla__ : ” Le Sommet a été l’occasion de souligner la nécessité de renforcer les relations entre la France et l’Afrique en créant un partenariat fondé sur des intérêts partagés et une confiance mutuelle. ” !!%%% Ah oui, du concret quand même :%%% La France va débloquer 300 millions d’euros sur la période 2010-2012 ” pour soutenir les efforts des Etats africains et des organisations africaines sous-régionales ” : tout un programme dans la transparence et la rupture ( sic ) ! Et 300 millions d’euros, c’est le budget grec pour l’Eglise orthodoxe ! Mazette on va en faire des choses avec ça en TROIS ans dans ces 51 pays !!%%% Elle va aussi former 12 000 militaires africains au profit des forces de maintien de la paix de l’Union africaine et de l’ONU. Comme d’hab, la France puissance militaire qui ne pacifie plus rien du tout !!%%% __” Un sommet France-Afrique, pour quoi faire ? Est-ce encore utile ? “, s’interrogeait Nicolas Sarkozy dans son discours d’ouverture.__%%% __On peut répondre aujourd’hui, non pas vraiment !__ De l’argent et des limousines pour rien. On est heureux de l’apprendre à Nice. Tout ce bordel et ces crises de nerf au volant pour rien dans une ville où le reste du temps on circule et stationne de moins en moins bien !! Faites le tour des Comités de quartier et vous comprendrez.%%% __RAPPEL :__ Le calendrier de ces rencontres internationales subies dans notre département : – Le Conseil Européen de Nice en 2000 Ce sommet réunit les Chefs d’État et de gouvernement de l’Union Européenne et de la Russie au Palais Préfectoral et fût clôturé par la signature du Traité de Nice. – Le Sommet de l’OTAN le 9 et 10 février 2005 – La Réunion informelle des ministres de la défense de l’OTAN, les 9 et 10 février 2005 à Acropolis a réuni les ministres des 26 pays de l’Otan, mais également celui de la Russie, en vertu du partenariat OTAN-Russie. – La Conférence des Ministres de l’Intérieur de Méditerranée Occidentale le 11 et 12 mai 2006 Présidée par Nicolas Sarkozy, Ministre de l’Intérieur, cette conférence a réuni, sur le thème de la sécurité, les Ministres de l’Intérieur de l’Algérie, l’Espagne, l’Italie, la Lybie, Malte, le Maroc, la Mauritanie, le Portugal et le Tunisie les 11 et 12 mai 2006 au Palais Préfectoral. – Le 2ème sommet Union Européenne-Russie vendredi 14 novembre 2008 __A quand la prochaine sauterie entre ” chefs ” ( de guerre !! ) ?__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *