2010, Année de l’Ours dans les Pyrénées : SIGNEZ LA PÉTITION EN LIGNE SUR LE SITE CI-DESSOUS – ONU : 2010 année internationale de la biodiversité

((/images/année internationale de la biodiversité logo-.jpg))%%% [http://www.ours2010.org/|http://www.ours2010.org/|fr] et pour la pétition papier : [http://www.ours2010.org/pdf/petition-papier-ours-2010.pdf|http://www.ours2010.org/pdf/petition-papier-ours-2010.pdf|fr] La biodiversité ( ou ce qu’il en reste ! ) que nous fêtons cette année dans le monde, commence par nos campagnes et nos villes. Eh oui en ville il y a aussi des écureuils, hérissons, renards, sangliers comme sur les bordures et collines urbanisées de Nice par exemple. Ours, lynx, loups … etc disparaissent inéxorablement de nos forêts et de nos montagnes. Les zoos sont une inepties. Allez se battre pour sauver les animaux sauvages à l’étranger ne doit pas nous faire oubliers nos territoires, nos terroirs et leur biodiversité qui n’est pas que végétale. Flore et faune forment un tout indissociable ! __L’année internationale de la biodiversité__ Décidé par l’ONU, 2010 est l’année internationale de la biodiversité . Notion générée par une prise de conscience globale des enjeux environnementaux, la biodiversité occupe une zone d’influence bien plus vaste que la problématique scientifique initiale. En repositionnant le vivant dans le développement de nos sociétés, l’étude de la diversité biologique tient compte des espèces et des écosystèmes en y associant les pratiques humaines. L’intégration de cette dimension socio-économique offre une nouvelle approche de la sauvegarde de la nature. La biodiversité n’est plus à considérer comme un « objet » figé de l’environnement, mais comme la résultante d’un changement où l’homme utilise son pouvoir de destruction, de création et de protection pour orienter son avenir et celui de la planète. __Pour sauver NOS ours, signons !__ Les associations Ferus, Pays de l’Ours – Adet, Altaîr Nature, WWF, FIEP, Cpn Brabant, Noa et Nature Comminges ” 2010, Année de l’Ours dans les Pyrénées%%% Depuis le 1er janvier 2010 la France n’a plus de Plan de restauration de la population d’ours dans les Pyrénées, malgré les engagements annoncés, non tenus.%%% L’ours brun est pourtant une des deux seules espèces de mammifères en « danger critique d’extinction » en France selon l’UICN. La France débute donc très mal l’Année Internationale de la Biodiversité.%%% La survie de l’ours en France exige une politique volontariste et ambitieuse. Nous soussignés, demandons au gouvernement français le lancement d’un nouveau Plan de Restauration de la population d’ours, incluant :%%% – des lâchers d’ours réguliers, prioritairement en Béarn, mais aussi dans les Pyrénées Centrales ;%%% – une meilleure protection juridique de l’ours brun en France ;%%% – une meilleure protection de son habitat ;%%% – une politique volontariste de valorisation pour les populations locales de ce patrimoine naturel exceptionnel. “%%%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *